mardi 23 mai 2017

Lectures, films, expos...

Sans même un adieu  Robert Goddard

Résumé Babelio : On ne sait jamais ce que le passé nous réserve. Le nouveau roman bouleversant du maître du suspense anglais 1911, Geoffrey Staddon, jeune architecte plein d'élans et d'espoir, vient de concevoir une magnifique demeure, Clouds Frome. Et il est tombé amoureux fou de la femme de son commanditaire, Consuela Caswell, une jeune Brésilienne perdue dans un mariage de convenance. Alors qu'il lui a promis de s'enfuir avec elle, il l'abandonne à son triste sort, préférant se consacrer pleinement à ses ambitions professionnelles.1923, en lisant le journal, Geoffrey tombe sur un article qui lui glace le sang. Consuela Caswell est accusée de meurtre et risque la peine capitale. Bouleversé par cette nouvelle qui réveille bien des fantômes et ravive son sentiment de culpabilité, il ne peut rester sans rien faire. D'autant plus qu'il est persuadé que Consuela n'a pas pu commettre un crime aussi terrible. Il n'a pas le choix, il doit revenir à Clouds Frome pour savoir ce qu'il s'y est réellement passé. Il ne se doute pas encore des sombres secrets qu'il va y découvrir et qui vont bouleverser son existence.

Roman attachant se déroulant au début du 20ème siècle, mêlant histoire, secrets de famille, romances et intrigues ; Très bien !

 

Trois saisons d’orage Cécile Coulon

Résumé Babelio : Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu dun pays qui sen fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu dune terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue. Lhistoire dAndré, de son fils Benedict, de sa petite-fille, Bérangère. Une famille de médecins. Celle de Maxime, de son fils Valère, et de ses vaches. Une famille de paysans. Et au milieu, une maison. Ou ce quil en reste. Trois générations confrontées à lHistoire et au fol orgueil des hommes ayant oublié la permanence hiératique de la nature. Saga portée par la fureur et la passion, Trois Saisons dorage peint une vision de la seconde partie du XXe siècle placée sous le signe de la fable antique. Les Trois-Gueules,« forteresse de falaises réputée infranchissable », où elle prend racine, sont un espace où le temps est distordu, un lieu qui se resserre à mesure que le monde, autour, s’étend. Si elles happent, régulièrement, un enfant au bord de leurs pics, noient un vieillard dans leurs torrents, écrasent quelques ouvriers sous les chutes de leurs pierres, les villageois ny peuvent rien ; mais ils lacceptent, car le reste du temps, elles sont lantichambre du paradis. 

Première lecture de cet auteur, et épatée par ce style si propre et original. Une belle histoire contée toute en pudeur. Une belle découverte ! (Merci Mind on the gap !)


Mommy de Xavier Nolan sur Arte

Un superbe film, des acteurs géniaux et un réalisateur fantastique ! Quand on pense qu’il n’avait que 23 ans quand il a fait ce film… Une femme se débat pour essayer de garder auprès d’elle son fils ado en proie à d’importants troubles psychiques…

 

Mickaël Bethe Selassié

Une petite expo dans ma ville d’un artiste éthiopien : sculptures en papier maché

 Et un petit canard rencontré au parc !

La vie devant elles sur France 3

Saison 2 d’une petite série relatant la vie de trois jeunes amies, dans les années 70, dans le bassin minier du nord. Bien fait, les reconstitutions sont bonnes, les jeunes actrices formidables on se laisse prendre au jeu !

vendredi 19 mai 2017

Les invisibles

Un documentaire de Sébastien Lifshitz, diffusé mercredi soir sur F2, hélas à 23h30 ( vive le replay!)
N'hésitez pas à le voir : une histoire émouvante de femmes et d'hommes homosexuels  aujourd'hui âgés de 70 à 80 ans! Des témoignages poignants et une belle leçon d'histoire ! 
Bravo !

Portrait chinois

Sur une idée d'Anne du blogallet !

"Si j'étais..."
Une couleur : le bleu du ciel, de l’eau

une fleur/plante :  la pivoine pour sa beauté et sa rondeur, hors des normes

un objet :  un smartphone objet indispensable et chers à tous aujourd’hui

une heure :  celle du réveil, promesse d’un nouveau jour

un lieu : un chemin de campagne partant vers l’infini

un animal : un chat que l’on caresse

quelqu'un d'autre : personne ou alors une fois par mois mon chat pour vivre la douceur de ses journées…

un plat : des coquillettes plat de mon enfance et de celle de mes enfants !

un paysage : la vue en haut d’une montagne…

un sport : le yoga pour sa possibilité d’être pratiqué par tous et partout !

un instrument de musique :  une guitare pour participer aux feux de camps d’antan et d’aujourd’hui !

un gâteau :  maison y’a que ça de vrai !

un vêtement :  un jean universel qui se porte et va partout

une matière : le coton qui va avec le jean

une émotion/sentiment : la joie, qui devrait être plus présente dans la vie de tous

Un arbre croisé dans mon sud!

 

 

jeudi 18 mai 2017

29 !!!

Mon premier bébé  a 29 ans aujourd'hui !!!
Je me souviens de ce jour extraordinaire où je suis devenue mère ! J'ai compris alors, ce que l'on appelle le miracle de la vie! Ce jour là je me suis sentie exceptionnelle, j'avais donné la vie! 
Pour lui :


lundi 15 mai 2017

Orages et soleil !

Vendredi soir un orage s’est abattu sur le jardin abîmant mes premières roses…
Samedi retour au yoga toujours bien…. Je m’épate toute seule à réussir le poirier !
M.Mari a entrepris de refaire notre terrasse  (jadis en bois mangée par un champignon, elle s’écroulait..) et j’avoue que pour une fois, il est allé au bout de son œuvre du début à la fin (rangement et nettoyage compris !) serait-ce l’effet kisscool de nos vacances ??? 

Dimanche soir, les garçons ont honoré notre dîner : joie de les voir en pleine forme…Projet de se retrouver tous avec leur sœur, pour le 14 juillet dans notre Sud !
Skyper fillette et malgré la mauvaise connexion qui nous la montre toute pixélisée, être heureuse de la voir !
Regarder l’investiture de notre nouveau président et rire de le voir monter les marches 4 à 4 pour aller où ? Aucun journaliste n’a eu le cran de dire ce que j’ai pensé tout fort (mais moi je pouvais il n’y avait que M.Mari pour rire !) : il avait une envie présente due à l’émotion !!!! Ce matin je lis que Rosine Bachelot a eu la même idée que  moi !!!

jeudi 11 mai 2017

Lectures

L’armoire des robes oubliées  Riikka Pulkkinen

Résumé Babelio : Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d'un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu'elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu'elle a été beaucoup plus qu'une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l'a profondément aimée...

Une très belle histoire, un beau style, une douceur…


La boîte à musique  Mary Higgins Clark

Résumé Babelio : Mère dune petite fille de 5 ans, Lane Harmon est le bras droit dun célèbre architecte dintérieur. Ses missions la conduisent plus souvent dans de somptueuses demeures que dans cette modeste maison de ville de Bergen County quelle vient d’être appelée à redécorer. Jusqu’à ce quelle apprenne que sa cliente est l’épouse de Parker Bennett, un magnat de la finance porté disparu 2 ans auparavant, après que lon ait découvert un trou de 5 milliards de dollars dans un des fonds dont il soccupait. Suicide ou disparition orchestrée, personne na oubliélaffaire qui avait fait la une de la presse : ni les clients ni la police, qui traquent toujours largent et lhomme en espérant quil soit encore en vie. Lane est émue par la dignité de Mme Bennett, qui semble convaincue de linnocence de son mari. Petit à petit, elle se rapproche de son fils Mark, prêt à tout pour laver lhonneur de son père. Mais la jeune femme ne se doute pas quen sympathisant avec les Bennett, elle met en péril non seulement sa vie, mais aussi celle de sa fille.

On est rarement déçu par cette auteur, on sait à quoi s’en tenir et ça marche à tous les coups…Suspens, amour, trahison…


Terminus Belz  Emmanuel Grand

Résumé Babelio : Il s'appelle Marko Voronine. Il est en danger. La mafia le poursuit.Il croit trouver refuge sur Belz, une petite île bretonne au large de Lorient coupée de tout sauf du vent. Mais quand le jeune Ukrainien débarque du ferry, l'accueil est plutôt rude. Le métier du grand large en a pris un coup, l'embauche est rare sur les chalutiers et les marins rechignent à céder la place à un étranger. Et puis de curieuses histoires agitent en secret ce port de carte postale que les locaux appellent "l'ile des fous". Les hommes d'ici redoutent par-dessus tous les signes de l'Ankou, l'ange de la mort, et pur Marko, les vieilles légendes peuvent se montrer aussi redoutables que les flingues de quelques tueurs roumains.


Sélection de KUBE (cadeau de Noël de fillette !), un premier thriller pour cet auteur, qui nous emmène au fin fonds de la Bretagne, mêlant mafia roumaine et croyances celtiques…Pas mal du tout !

 

mercredi 10 mai 2017

Ce soir je rentre...

Fini le soleil, la campagne, le chant des oignons avec le café du matin, les longues balades au milieu des vignes... L'ambiance avec M.Mari n'est pas au top...ces 10 jours n'ont rien résolu... On était ensemble sans l'être...Souvent il m'a agacé commençant une bricole d'un côté sans finir l'autre entamée comme d'habitude...je ne suis sûrement pas objective mais.... Il m'a dit hier avoir eu l'impression d'avoir passé ses vacances avec un copain de régiment et pas avec sa femme....Où va t'on?